Talsa une entreprise innovatrice

machines pour l'industrie carnée, machines industrielles pour laUn exemple d’entreprise avec plus de 100 ans d’ancienneté, dont plus de 80 dans le même secteur qui, grâce à l’innovation, a su être la première face à la concurrence, c’est sans aucun doute Talsa, Talsabell, S.A.

Talsa est un fabriquant, leader mondial en machines pour l’industrie carnée, machines industrielles pour la charcuterie, cochonnailles et viandes séchées et salées.

L’investissement continu en recherche, développement et innovation a fait de Talsa une marque mondialement connue, dans la fabrication de machines à capacité moyenne pour l’industrie charcutière.

Les « secrets » du succès de cette entreprise se centrent sur :

  • La connaissance du marché mondial de l’industrie carnée, fondée sur une étude permanente de celui-ci et sur sa longue expérience.
  • Une grande équipe de professionnels dirigent les destinées de l’entreprise, à la fois dans le cadre technologique et commercial.
  • Un travail de recherche constant, pour l’amélioration de ses machines industrielles, à la fois pour l’optimisation des procédés de fabrication qu’en matière de qualité et de prestations de ses produits.
  • Une attention personnalisée et hautement qualifiée à ses clients.
  • Un SAV de la plus grande qualité.

Sa page Web en est un exemple. La page Web se décline en six langues, ce qui démontre l’intérêt de Talsa pour un service personnalisé à ses clients, avec une information complète sur ses produits. La Web dispose d’une zone privée, s’adressant exclusivement à ses clients, à travers laquelle ils peuvent passer des commandes et accéder à d’autres services, d’une manière très simple et souple.

Devenir une référence mondiale en matière de fabrication de machines pour l’industrie carnée et les cochonnailles et les machines industrielles pour la charcuterie et les viandes séchées et salées a été un défi, envisagé dès le début par l’équipe de direction de Talsa.

Toutes les machines fabriquées par Talsa répondent aux exigeantes normes européennes d’hygiène et de sécurité, en ayant obtenu la reconnaissance de la Chambre de Commerce de Valencia (Espagne), avec le Prix à l’exportation.

Partager...Share on FacebookShare on Google+Email this to someoneShare on LinkedInPin on PinterestTweet about this on Twitter

Internationaliser l’entreprise

Internationaliser l'entreprise

Internationaliser l’entreprise

Même si, pour toutes les entreprises, il semble qu’il est clair que l’exportation est essentielle à leur croissance, seules les grandes entreprises le prennent vraiment au sérieux. Malgré les exceptions, comme nous l’indiquerons ci-après, le panorama de la petite et moyenne entreprise, dans le monde de l’exportation, est assez affligeant.

L’internationalisation des entreprises non seulement augmente les ventes, elle garantit également leur survie. Les entreprises ayant une tradition exportatrice ont beaucoup plus de possibilités de rester, avec le temps. Ceci est dû au fait que les marchés sont changeants. Les changements de tendances, les crises économiques… Si notre marché est global, nous avons beaucoup plus de possibilités de compenser les déséquilibres qui peuvent arriver.

L’entreprise Talsa (Talsabell, S.A.) est un exemple de ce que nous venons de commenter. En effet, elle fabrique des machines pour l’industrie carnée et la charcuterie. Une entreprise de plus de 100 ans qui dès le début a su parier sur l’innovation, en investissant en R&D et, le plus important, sur l’ouverture des marchés. Le rayonnement international de Talsa en fait une des premières entreprises internationales, dans son segment de fabrication de machines de qualité, pour l’industrie carnée et la charcuteriePoussoirs, pétrins mélangeurs, hachoirs, broyeurs, cutters et marmites de cuisson à capacité moyenne de la marque Talsa, sont mondialement reconnues. Ce n’est pas un hasard si la page Web de Talsa se décline en six langues.

Le but de cette note n’est pas d’indiquer ce qu’il faut faire aux entreprises, pour se développer à l’international, chacune a ses propres particularités et devra prendre des mesures personnalisées. Mais il existe, effectivement, des démarches minimum, afin d’agir dans cette importante tâche :

– La connaissance des marchés extérieurs.

– L’adéquation de la structure organisationnelle et l’investissement en R+D+i.

Le plus important c’est la volonté de vouloir exporter.

Partager...Share on FacebookShare on Google+Email this to someoneShare on LinkedInPin on PinterestTweet about this on Twitter