Cutters à viande | Talsa est un véritable spécialiste

Cutters | Cutters à viande | Talsa

Cutters à viande

Cutters pour l’industrie carnée

Talsa

Talsa est une entreprise leader mondial de la fabrication de machines de capacité moyenne pour l’industrie carnée.

Elle dispose d’une gamme de machines poussoirs, pétrins, hachoirs/broyeurs, marmites de cuisson et cutters.

Dans cet article nous allons parler de ces derniers, les cutters ou cutters à viande, dans la fabrication desquels Talsa est un véritable spécialiste.

Au sein de cette ligne de fabrication nous trouvons trois types de cutters pour l’industrie carnée différents :

Cutters pour petits ateliers de production

Ce sont des machines avec un moteur à deux vitesses de capacités allant de 15 à 30 litres.

Elles sont construites en acier inox AISI304, d’une facilité de nettoyage remarquable. Leur tête démontable à 3 lames, le couvercle anti-bruit, le fond de la machine fermé, ainsi que d’autres caractéristiques le détachent de la concurrence.

Cutters industriels électriques

Avec deux moteurs électriques à deux vitesses chacun et une capacité de 50 litres, également construit en acier inox AISI304, il est remarquable pour sa tête à 6 lames et les 3 anneaux de compensation à installer.

Cutters industriels électroniques

Avec les mêmes caractéristiques extraordinaires, fondement de la construction des précédents et 2-3 moteurs indépendants, il dispose d’une grande vitesse électronique variable à lames, entre 1 000 et 4 000 tours/m. ainsi que d’une vitesse lente pour le pétrissage.

Dans la page Web du fabricant Talsa nous pouvons voir davantage de caractéristiques des différents cutters pour l’industrie carnée, ainsi que les différentes options proposées pour chaque machine.

Talsa, avec ses plus de 100 ans d’histoire est, sans aucun doute, le référent mondial en ce qui concerne la fabrication de machines pour l’industrie charcutière et carnée.

Partager...Share on FacebookShare on Google+Email this to someoneShare on LinkedInPin on PinterestTweet about this on Twitter