Archives de catégorie : bâtiment

TALSA ET SON ÉVOLUTION DANS L’ÉCONOMIE

SE DISTINGUER DE CE QUI EST HABITUEL

 

L’Europe se plonge à présent dans un objectif commun de lutte contre le changement climatique et d’auto approvisionnement digital.

Mais nous parlons de l’Europe. Pour être sincères, les derniers à prendre le train de la digitalisation c’est nous, les Espagnols, en ayant les taxes les plus élevées, malgré des revenus inférieurs.

L’industrialisation de l’Espagne est lente, en pariant toujours sur le tourisme dont les piliers laissent présager parfois de la prospérité et qui d’autres fois vacille, en dépendant de facteurs externes, outre le fait d’apporter des emplois précaires. Ce qui représente un présent brillant mais sans avenir. Et nous l’avons vu clairement avec la pandémie.

Les secteurs industrialisés sont plus résilients par rapport aux crises et ils permettent une saine concurrence, avec un emploi de qualité, en permettant d’innover et de progresser. Il s’agit d’une économie essentielle, fondée sur des biens nécessaires qui apporte un parcours long et prospère.

Cependant, la pandémie, bien qu’ayant affecté l’ensemble des pays, dans le cas de l’Espagne a réduit son PIB de 10% selon l’INE.

L’Espagne va investir dans cette transition écologique, avec une claire composante technologique dans l’industrie, dans l’économie circulaire et la gestion des déchets, l’économie bleue, les réseaux et les énergies renouvelables et le développement d’infrastructures non-urbaines, la logistique et le transport.

Avec tout cela, on espère que l’Espagne se développe d’un point de vue économique.

Il faut, sans aucun doute, que nous avancions dans l’investissement en nouvelles technologies, sur la voie verte, afin d’atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés et lutter contre le chômage, afin de devenir un pays avec une industrie compétitive.

Talsa est un fabricant de machines pour l’industrie carnée qui est un exemple d’entreprise innovatrice, non seulement pour sa capacité de recherche constante d’améliorations, mais aussi parce qu’elle n’a négligé aucun de ses départements. Le bien-être de chacun de ses salariés, la sécurité sur le lieu de travail, le respect de la réglementation, les équipements technologiques, son réseau de distribution, son service client, servent l’ensemble de la société Talsa.

Des entreprises emblématiques de notre pays qui ont démarré en se distinguant des autres.

FARCEURS DE VIANDE – BOUCHERS

Machines pour l´indutrie de la viande

TALSA DISTRIBUTION

Il existe des machines pour les bouchers comme les poussoirs à viande de moyenne capacité distribués par TALSA.

Talsa est un fabricant de machines pour l’industrie de la viande, en particulier pour les établissements qui fabriquent des saucisses ou pour les boucheries.Talsa dispose de 4 modèles de machines à farcir de capacités différentes dont les caractéristiques distinctives sont communes à toutes et toutes avec la garantie TALSA.

Caractéristiques distinctives

  • Construction robuste en acier inoxydable.
  • Couvercle et piston en plaque d’acier inoxydable massif de grande épaisseur et de grande résistance.
  • Cylindre à viande interieurement rectifié : surface parfaite et étanchéïté optimale.
  • Piston hermétique démontable sans effort.
  • Haute pression pour travailler les masses les plus froides et les plus compactes.
  • Arrêt de la sortie de la masse par décompression automatique du piston.
  • Vérin du cylindre hydraulique en acier inoxydable.
  • Nouveaux joints de couvercle et de piston de longue longévité.

Mise en marche et arrêt du moteur en actionnant la genouillère, sans intervention des mains grâce au micro-interrupteur et au contacteur placé dans un boîtier électrique étanche. Avantages : usure réduite, bruit réduit, température et consommation électrique réduites, durée de vie de l’huile, AISI de la pompe et du groupe hydraulique allongée.

Avantages en un coup d’oeil

  • 2 roues et poignée pour un déplacement aisé. Optionnel : 4 roues en ajoutant 2 roues pivotantes avec frein.
  • Régulateur de vitesse de pousse situé près de l’opérateur.
  • Manomètre.
  • Couvercle démontable à fermeture rapide avec pivots munis de poignée.
  • Réservoir d’huile hydraulique indépendant.
  • Protection thermique du moteur.
  • Blocage de la genouillière pendant la descente du piston, plus besoin de la maintenir enfoncée, arrêt automatique.

Les machines ont été conçues pour permitir un accès facil à tous les composants de telle sorte que le nettoyage et la maintenance sont aisés.

Les machines ont été conçues pour permettre un accès facile à tous leurs composants et permettre ainsi un entretien et un nettoyage faciles.

Sur le site Web de Talsa, vous avez toutes les spécifications techniques de ses machines et dimensions, y compris l’emballage.

Talsa propose différentes vidéos pour montrer le fonctionnement de ses machines en anglais, destinées à tous ceux qui s’intéressent à leurs machines et à tous ceux qui souhaitent les distribuer.

www.talsanet.com/fr

DES PÉTRINS-MÉLANGEURS POUR LES PROFESSIONNELS

TALSA, TOUJOURS EN CONSTANTE ÉVOLUTION

Talsa vient de lancer sur le marché ses Pétrins-Mélangeurs 2022 Suprem. La machine phare de ce fabricant intègre de nouvelles fonctionnalités qui sont le résultat de sa poursuite constante de l’excellence.

Son partenariat avec l’université de Valencia et avec ses fournisseurs industriels donne ses fruits, ainsi que son travail de recherche qui a permis d’améliorer ses machines destinées à l’industrie alimentaire.

Cinq machines, avec quelques modèles différents, composent le catalogue Talsa. Ce sont des outils nécessaires clé dans les charcuteries espagnoles et du monde entier.

  • Poussoirs
  • Pétrins mélangeurs
  • Hachoirs
  • Cutters
  • Marmites

Ce sont toutes des machines de capacité moyenne pour l’industrie charcutière, toutes complémentaires entre elles et toutes ont subi un contrôle exhaustif de qualité par des organismes de contrôle et de conseil en qualité CE.

La qualité est l’une des valeurs qui ont fait de Talsa une référence, un leader mondial dans l’Industrie alimentaire, grâce aux matériaux utilisés, la simplicité de la manipulation, leur sécurité et la facilité du nettoyage, entre autres. Ce qui a pour résultat un produit actuel et robuste à un prix juste.

Ses machines se vendent dans le monde entier et, un autre de ses points forts, c’est le service, à la fois pour la livraison des machines et des pièces de rechange. La prise en charge immédiate des distributeurs du monde entier, est la garantie d’une bonne gestion commerciale.

Cette entreprise qui est née et s’est développée dans notre pays, est au service de l’industrie carnée depuis 100 ans. Elle a consolidé son exportation, grâce à l’héritage et au savoir-faire de ses gérants et de ses administrateurs.

Les installations de Talsa offrent une image de propreté, sécurité, d’ordre qui d’un simple coup d’œil, confirment son engagement pour être leader.

L’Espagne est un pays de contrastes et de contraires. De nombreuses entreprises ont parié sur les nouvelles technologies, depuis le début de l’ère digitale. Nombre d’entre elles ont su être toujours à l’avant-garde de l’innovation, des exigences commerciales, de l’image, de la publicité, avec un savoir-faire dès le départ, avec un réseau solide, en comprenant que la seule façon d’être présents est de se tourner vers l’excellence, en étant compétitifs et en assumant certains risques.

D’autres, en revanche, restent bloqués, en ayant certaines craintes. L’utilisation d’internet, du courrier électronique, des boutiques on-line, des applications, etc., ne s’est pas encore renforcée dans ce pays qui fait encore la part belle à l’analogique.

MÉGAS FERMES INTENSIVES OU ÉLEVAGE EXTENSIF?

Pas ce concessions pour la bonne utilisation des ressources

Janvier démarre avec une polémique sur la viande et les mégas fermes versus l’élevage extensif.

Nous, les Espagnols, nous avons tendance à être pour ou contre quelque chose. Et, il est ainsi difficile, compte-tenu du peu d’information dont nous disposons et de la manipulation des médias, de nous faire une idée, en connaissance de cause, sur la situation. Car, comme dans tous les domaines, cela fait partie d’une chaîne.

Tout le monde s’engage vis à vis de l’écologie. Car il est démontré, d’un point de vue scientifique, que si nous ne freinons pas les émissions et le gaspillage en matière de consommation, dans tous ses aspects, le monde prendra fin ou sera transformé en ne laissant rien de vivant.

Ceci oblige à prendre des mesures. En outre, cette consommation sauvage et démesurée a donné lieu à l’extension des productions, tandis que les déchets augmentent davantage que la consommation réelle. Les plastiques, les aliments, mais aussi les purins (excréments solides) des animaux, sont toxiques et ont un impact environnemental.

Nous sommes tous d’accord qu’une vache ou un porc, etc. qui a un espace limité et qui ne peut pas bouger, est certainement stressé et donnera une viande de moins bonne qualité que celle d’une vache en pâturage à sa guise et heureuse dans les prés.

L’un des motifs de l’existence des mégas fermes est la réduction du prix de la viande et qu’elle soit ainsi plus abordable pour la population. Cependant, notre voisin, le ministre de l’Agriculture allemand a déclaré la guerre à la viande de mauvaise qualité à bas prix et a demandé l’amélioration des conditions des animaux en stabulation.

Il a également fait allusion à la surcharge pondérale de la population. Il souhaite augmenter les champs de culture biologique et ne veut plus de prix tirés vers le bas qui mènent les petites fermes à la ruine et empêchent le bien-être animal, en favorisant l’extinction des espèces et la pollution.

À l’inverse, nous avons l’élevage extensif qui utilise de manière efficace les ressources du territoire avec les espèces et les races autochtones, en générant des produits de qualité, en configurant le paysage et en aidant à contrôler les incendies, ainsi que le bien-être animal.

En fin de compte, la surconsommation nous mène à l’hécatombe et cela, parfois, au nom des plus pauvres, utilisés comme faire-valoir. Mais nous oublions que l’utilisation la plus fréquente de la viande n’est pas non plus très bonne pour la santé.

Le chômage et les salaires sont également à revoir, car nombre de personnes ne peuvent pas se permettre de consommer de la viande, ou autre chose.

Bien évidemment, la répartition ne se fait pas correctement, dans le monde.

Talsa, acteur du secteur qui élabore des machines pour l’industrie carnée, ne peut pas ne pas être concernée par cette polémique. Il est de notre devoir, de rester au moins informés, car plus les voix se feront entendre, plus nous parviendrons à un consensus national, européen, mais aussi mondial.

BONNES FÊTES DE FIN D’ANNÉE – TALSA

NOUVEAU CHANGEMENT DE CAP

Talsa, vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d’année. Bien que ce soit une habitude bien ancrée et assumée par tous, les fêtes marquent la fin d’une période et nous invitent à une réflexion pour un nouveau changement de cap.

Les êtres humains sont envahis par un sentiment fraternel, qui accompagne tout l’ensemble du déploiement médiatique, de publicité et des campagnes qui nous poussent à la consommation pour ces fêtes.

Nous traversons un moment très compliqué, en ce qui concerne les relations et les initiatives. Nous nous rappelons de tous ceux qui nous ont quitté en 2020 et qui ne seront pas présents à nos tables. Nous nous rappelons d’un confinement extrême qui ne nous a rien laissé fêter, la tristesse qui s’est installée dans la société. Et, cette année, même si l’avenir s’annonce meilleur, nous ne pouvons pas ne pas penser à tous les gens, aux familles, aux commerces, à la roue de la fortune… qui ne cesse de tourner.

Nos bars, nos restaurants, accueillent ces jours-ci des repas et des dîners d’entreprise, tout est imprégné par l’esprit des fêtes qui met à fleur de peau tous les sentiments et fait que nous soyons plus solidaires que jamais. C’est le moment où nous pensons pouvoir changer l’année qui vient et celui également des excès de table et d’alcool.

Les contacts via les visioconférences ont remplacé le travail où nous sommes présents physiquement, dans de nombreux cas, les visites aux clients. L’écran est déjà devenu l’outil de travail le plus précieux.

Mais un silence s’est installé. Il est dû à l’incertitude. Les téléphones ne sonnent pas, nombre de courriers ne reçoivent pas de réponse. La désillusion et le découragement nous envahissent, parce que le virus nous rappelle qu’il est encore parmi nous et que nous ne l’avons pas supprimé, ainsi nous avançons sans aucune certitude.

C’est le moment que nous devons vivre. Et, malgré tout, il ne faut pas perdre l’espoir que nous sommes à chaque fois plus près de la solution et c’est un bon moment pour réfléchir sur vers où nous voulons aller.

Le changement climatique désole tour à tour villes et villages, et la Terre nous lance un avertissement en faveur de la modération et de la réflexion.

Talsa, vous souhaite des fêtes de fin d’année pleines de joie, mais en étant très prudents

LA RÉVOLUTION NUMÉRIQUE – L’INDUSTRIE 4.0

LES NOUVEAUX DÉFIS NUMÉRIQUES

 

Internet et la révolution numérique permettent une révolution industrielle et la mise en place de l’Industrie 4.0 sera liée à l’investissement dans les secteurs public et privé, afin d’affronter les nouveaux défis qui sont déjà en route et auxquels nous devons participer.

Je ne me souviens plus où, mais l’autre jour j’ai écouté quelqu’un dire que s’il regardait une série le soir, il restait jusqu’au petit matin, car il enchaînait un chapitre après l’autre.

Cela m’a fait penser que, j’ignore si c’est nous les abrutis ou si ce qui se passe nous abruti, parce que nous avons le droit de choisir.

En tenant compte des heures tardives auxquelles la télévision émet les films et, en tenant compte du temps consacré à la publicité, nous pouvons en déduire que nous dormons peu et que cela se traduit par une plus faible productivité.

Je ne sais pas si c’est vrai dans d’autres pays d’Europe, mais les espagnols nous sommes des couche-tard par nature et je crois que cela n’a rien avoir avec le fait d’être des Méditerranéens, cela vient de ce que nous appellerions en valencien le « meninfotisme » (en avoir rien à faire), ce caractère insouciant.

Dans d’autres pays voisins, les horaires sont plus favorables au travail. Ils se lèvent plus tôt, ils déjeunent avant et à cinq ou six heures de l’après-midi, ils ont fini leur journée de travail. Il leur reste ainsi du temps pour leur famille et boire des bières. L’heure du sommeil vient tôt et cela apporte un repos qui est favorable à la productivité et qui permet d’avoir une vie plus saine.

Rien d’étonnant alors que leur industrie soit également plus prospère, et qu’ils soient à la pointe en matière de transformations technologiques et d’inventions.

Mais ce ne sont pas toutes les entreprises espagnoles qui n’ont pas ces caractéristiques. Il y en a aussi qui parient sur ces modèles qui représentent une partie du succès entrepreneurial, comme c’est le cas de notre client Talsa qui a toujours maintenu sa position d’améliorer ses machines en ayant confiance dans la technologie et la R&D. Son leadership, au niveau mondial, vient du fait, précisément, d’être une entreprise innovatrice et technologique.

L’industrie allemande, par exemple, fabrique des produits complexes très innovants. Sa puissance économique se fonde sur sa capacité d’innovation et son investissement en R&D, auquel contribue aussi bien le secteur public que privé, et donc celui de l’entreprise.

Les grandes tendances de la numérisation comme l’intelligence artificielle, la cybersécurité, les systèmes intelligents, le commerce électronique, etc. sont les grands défis auxquels nous devons faire face, si nous ne voulons pas prendre du retard, en regardant les séries à la mode.

TALSA, FABRICANT ET DISTRIBUTEUR DE MACHINES POUR L’INDUSTRIE CARNÉE

LES PÉTRINS MÉLANGEURS : LE PRODUIT PHARE

Talsa est fabricant et distributeur pour l’industrie carnée et, dans sa gamme, l’un de ses produits phares et le pétrin-mélangeur.

Les machines de Talsa sont de moyenne capacité. Elles ont réussi à se mettre en relief dans le marché, en devenant leaders dans l’Industrie alimentaire au niveau mondial.

L’entreprise fondée en 1900 n’a pas cessé sa croissance, grâce à la recherche de la qualité, pour laquelle elle ne lésine ni en investissements, ni en efforts.

Ce qui au début était la recherche de l’excellence pour ses machines est devenu la recherche de l’excellence pour la marque qui, à travers le temps, a consolidé la R&D+i initiale comme une matière obligatoire, dans sa politique d’entreprise en ce qui concerne la gestion et la logistique.

La démarche des dirigeants de Talsa ne laisse rien au hasard, en essayant d’être toujours à la pointe en ce qui concerne les dernières nouveautés technologiques pour les intégrer dans leur entreprise dont la réputation est justement d’être à la pointe technologique, les Ressources humaines, la Sécurité et la politique d’entreprise.

Le catalogue des machines Talsa se réduit à cinq fonctionnalités de machines : les poussoirs, les pétrins-mélangeurs, les hachoirs, les cutters et les marmites. Mais toutes disposent de plusieurs modèles et dimensions dont les caractéristiques et les avantages sont constamment améliorés avec les nouveaux modèles.

En général, ce sont des machines robustes, simples, sûres, faciles à entretenir et conçues pour l’hygiène requise dans ce secteur.

Elles ont été conçues afin de permettre un accès facile à l’ensemble de leurs composants, et ainsi de permettre un entretien et un nettoyage faciles.

Parmi toutes ses machines, les pétrins-mélangeurs sont le produit phare de TALSA, avec leur système de pales breveté. Elles permettent une double fonction, pendant que l’un des bras extrait la masse du fond du pétrin vers la surface, l’autre effectue le processus inverse, en multipliant par deux le rendement des machines et en réduisant de moitié le temps de pétrissage.

Son réseau de distributeurs lui permet de travailler de manière sûre. Talsa, en effet, arrive sur le marché à travers eux, en établissant un système de travail en ligne pour les commandes de machines qui fonctionne 365 jours/an.

 

DISTRIBUTION PROFESSIONNELLE – LOGISTIQUE

MACHINES TALSA – INDUSTRIE DE LA VIANDE

La logistique est devenue essentielle au succès de toute entreprise, en effet Talsa, fabricant de machines pour l'industrie de la viande, a basé ses efforts sur la distribution professionnelle.

Atteindre une qualité supérieure avec un bon prix implique d'optimiser le processus de production afin que les fournisseurs aux clients ne contribuent pas à atteindre les objectifs en prenant des engagements entre tous à l'aide de technologies.

Les secteurs industriels principalement et aussi les services ont dû rejoindre les TIC (Technologies de l'Information et de la Communication) et la R+D+i qui ont révolutionné les modes de transmission de l'information.

Pour être plus compétitives et se lancer dans le monde de l'export, les entreprises ont dû surmonter leur peur des nouvelles technologies, de cette manière par exemple : les distances ne sont pas un problème grâce à elles.
Les contenus, les bases de données et la communication détiennent le nouvel avenir qui avance sans repos en laissant les paresseux derrière.

Instantanéité, interactivité, innovation, automatisation... sont des atouts incontestables des TIC.

Il est donc très important de se doter des outils du meilleur management car la compétitivité est de plus en plus globale, donc avoir une bonne logistique est indispensable pour offrir le meilleur service.

Le Service Client, la Gestion des stocks, le Traitement des commandes, la distribution et la livraison et la Production ne peuvent être perdus de vue, de sorte que toutes ces activités doivent être réalisées à partir de départements spécifiques pour gérer les Fournisseurs, les Utilisateurs, la Direction Commerciale, la Législation. , Distributeurs, etc. Tout cela contribue sans aucun doute à minimiser les coûts et à fidéliser les clients.

Talsa, une entreprise de fabrication de machines pour l'industrie de la viande, a sa logistique basée sur l'atteinte de la qualité et de l'excellence.
- Délais de fabrication des machines quasi immédiats
- Transport urgent de machines (terrestre, maritime et aérien) et DHL Express Courier pour les urgences
- Expédition immédiate des pièces détachées - Stock permanent
- Une attention immédiate aux distributeurs tous les jours de l'année, des réponses immédiates
- Machines avancées, mises à jour en permanence
- Distribution professionnelle dans plus de 60 pays avec des agents directs.
Notre engagement en est un d'examen continu, d'investissement en R + D + i et de contrôle qualité exhaustif.
Pour faire avancer tout cela, il est également nécessaire de disposer d'un personnel de confiance pour un travail effectué avec sérieux et honnêteté, dans le respect de la réglementation du travail en termes de salaires et de Sécurité et Hygiène au Travail.
Un travailleur heureux est essentiel pour un client heureux.

 
 

MACHINES INDUSTRIELLES POUR LA CHARCUTERIE

MACHINES INDUSTRIELLES POUR LA CHARCUTERIE

 

CUTTERS NUMÉRIQUES PROFESSIONNELS

Talsa est un fabricant de machines industrielles de moyenne capacité, pour l’élaboration de charcuterie dans l’industrie carnée.

Aujourd’hui, nous allons parler des Cutters, un outil qui est présent pour de nombreux travaux et dans de nombreux secteurs.

Les hachoirs mélangeurs Talsa K50neo et K80neo ont été conçus pour la production de viande hachée de tout type, en allant de la production artisanale jusqu’aux grandes boucheries, notamment.

Utilisés en charcuterie pour l’élaboration de pâtes fines et le hachage, ils sont également adaptés pour d’autres produits comme les volailles, la pâtisserie, les légumes, la transformation du fromage et d’autres produits de l’industrie alimentaire.

Mélanger et émulsionner tout type de produits alimentaires, en obtenant différentes textures. Ils sont simples à utiliser, propres et sûrs.

Caractéristiques :

  • Écran tactile moderne de 7 pouces
  • 6 boutons de membrane pour les fonctions les plus utilisées
  • Indicateur numérique de fonctionnement, tours, température, temps de fonctionnement et heure en cours
  • Arrêt automatique lorsque le temps est écoulé
  • Visualisation des intervalles d’entretien et de maintenance par le service technique

Avec l’option de

  • Guide interactif de recettes
  • Gestion des usagers
  • Enregistrement des données
  • Plan de production

Talsa en sa persévérance pour l’excellence de ses machines a parié sur la R&D+i pour améliorer et mettre à jour ses machines.

Ces deux exemples sont le résultat du partenariat avec l’Université polytechnique de Valence et le Département d’ingénierie mécanique pour la réduction des vibrations et du bruit :

  • Conception de modèles en 3D par ordinateur
  • Réduction des vibrations sur l’axe des lames
  • Réduction des bruits et des vibrations sur le châssis
  • Transmission de l’actionnement silencieuse.

Son sens universel et de progrès fait que Talsa s’efforcer pour améliorer ses machines numériques professionnelles afin d’augmenter la productivité, avec de plus en plus de puissance et les fonctions les plus avancées, sans oublier la distribution et l’ensemble des agents impliqués.

Pour compléter ce cercle, Talsa a pris des engagements concernant la qualité et l’excellence, notamment pour les délais de fabrication, le transport urgent, l’envoi de pièces de rechange et leur traitement immédiat des demandes des distributeurs 365 jours/an.

 

 

TALSA DANS LE COMMERCE EXTÉRIEUR

Machines pour l´industrie carnée

OUVERT AVEC DES VALEURS

 

Talsa est un fabricant de machines de moyenne capacité pour l’industrie de la viande, en particulier pour la fabrication de saucisses. Avoir un produit de qualité est beaucoup plus facile à lancer dans le commerce extérieur et Talsa dispose d’un réseau de distribution pour ses machines dans le monde entier.

Son succès repose notamment sur le fait d’avoir su allier tradition et modernité, l’esprit entrepreneurial initial avec l’expérience, la vision commerciale, l’utilisation obligatoire des nouvelles technologies et le management. Talsa a réussi à se faufiler sur le marché international en profitant très bien de ses atouts et en abandonnant par contre quelque chose de très espagnol comme la confiance en la chance.

La formation fait partie de sa culture d’entreprise, mais il sait parfaitement qu’un cursus n’est qu’un pilier et qu’avec un seul pilier un projet ne peut pas être soutenu. Un échec dans la culture américaine signifie un apprentissage pour un nouveau départ, une impulsion pour la carrière finale, en Espagne, cela est considéré comme une défaite, peut-être aussi parce que nous avons tendance à copier, sauf dans certains cas où la base de la formation soutient l’expérience et connaissance du marché et de la culture d’entreprise

Pour connaître un marché, il faut non seulement connaître la législation, mais aussi les coutumes et le caractère de ses habitants, qui nous donnent aussi les clés des succès et des échecs.

La ponctualité si oubliée ici dans notre pays, l’utilisation du titre distinctif et les réunions fastidieuses programmées au hasard, ne sont pas nécessaires par exemple en Allemagne qui ne vénère pas les études, celles-ci étant l’aboutissement après la capacité de travailler et d’expérimenter honnêteté, savoir aller droit au but et savoir écouter, ordonner, écologie … tout cela détermine un caractère et aussi le culte des entreprises.

Voyager nous ouvre les yeux car on a tendance à devenir vicié par ce qui nous entoure et en ce sens, les entreprises doivent s’ouvrir, sinon aux marchés internationaux, puis à la connaissance des procédures dans d’autres parties pour pouvoir s’approprier un caractère global qui s’enrichit.

Toute gestion effectuée avec une entreprise à partir du rôle d’utilisateur laisse une impression difficile d’effacer à la fois la qualité et le service.

Le sérieux et l’engagement des entreprises dans leurs efforts et auprès du client final font une marque et un souvenir, ils font des entreprises leaders.